Santé intérieure et beauté extérieure en soutien au mois de la sensibilisation au psoriasis…

Blog banner.jpg

Chez Nikken, l’Active Wellness est une philosophie de vie. Notre approche est proactive plutôt que réactive. Elle consiste à prendre des mesures pour entretenir sa santé physique et mentale au quotidien.

Paradoxalement, alors que la technologie fait d’énormes progrès, nous continuons à faire face à des défis qui n’ont souvent pas de solutions infaillibles. C’est le cas du psoriasis, une maladie autoimmune chronique qui touche plus de 125 millions de personnes dans le monde.1

La cause exacte du psoriasis est inconnue, mais puisque le mois d’août est le mois de sensibilisation au psoriasis, c’est le bon moment pour en savoir plus sur cette maladie, que l’on souffre de poussées ou non. Les chercheurs pensent que le psoriasis peut être déclenché par des coupures, des éraflures ou une chirurgie, ainsi que par un stress émotionnel, des infections et même certains médicaments tels que les bêta-bloquants qui contrôlent la pression sanguine, et les traitements antipaludiques.2 Cette affection cutanée entraîne une multiplication des cellules de peau 10 fois plus rapide que la normale. Ces cellules s’accumulent en plaques rouges boursoufflées recouvertes d’écailles blanches.Ce n’est pas contagieux mais il arrive parfois que le psoriasis touche plusieurs membres d’une même famille.

Bien qu’il s’agisse d’une maladie incurable, certaines précautions peuvent éviter les poussées :

• Rester au chaud par temps froid et sec. Des recherches ont montré que le psoriasis apparaît plus souvent lors des frimas. Limiter l’exposition de la peau au froid est donc une mesure proactive.

• Hydrater sa peau. Une peau sèche peut déclencher une poussée et aggraver la desquamation. Un humidificateur peut être utile, notamment en hiver. Il est également possible d’utiliser TRUE elements® Marine Organic Skin Care pour nettoyer, tonifier et hydrater la peau toute l’année. Toute la gamme bio TRUE elements® contient des formulations spécifiques enrichies d’extraits marins adaptées aux peaux sensibles.

• S’exposer brièvement mais régulièrement au soleil car le rayonnement UV a des effets immunosuppresseurs. L’UV-thérapie est un traitement reconnu du psoriasis. Il faut cependant toujours être vigilant avec le soleil!

• S’assurer d’avoir un taux de vitamine D suffisant, car les carences sont courantes chez les personnes souffrant de psoriasis.

• Réduire le stress. Les rapports suggèrent que le stress serait à l’origine de poussées chez 68 % des adultes souffrant de psoriaris.Pratiquer le yoga et la méditation pour atténuer le stress.

• Avoir une alimentation complète comprenant des noix et des graines, car elles contiennent de bonnes graisses qui peuvent permettre d’améliorer la santé cutanée. Éviter les aliments connus pour être inflammatoires tels que les glucides transformés et tout ce qui contient une grande quantité de sucres ajoutés.

• S’hydrater. Les personnes souffrant de psoriasis, en particulier les femmes âgés d’au moins 60 ans, sont souvent déshydratées.Ayez une PiMag Waterfall® dans votre cuisine pour la préparation des repas et pour les boissons et emportez partout avec vous la PiMag® Water Bottle!

• Les acides gras oméga-3, que l’on trouve couramment dans le poisson et les graines de lin, ont la capacité de réduire l’inflammation et participent à une peau saine. Le mélange Kasai Omega Oils est riche en oméga-3 et oméga-6 ainsi qu’en huile de bourrache, reconnue pour traiter les affections cutanées et capillaires.

Toutes les précautions susmentionnées peuvent aider les personnes souhaitant éviter les poussées de psoriasis. Elles font également partie de l’Active Wellness approach pour le bien-être de toute personne désireuse d’entretenir et d’améliorer sa santé physique et mentale.

1. https://www.philips.co.uk/c-e/challenge-psoriasis/psoriasis-stop/life/staying-well-hydrated-with-psoriasis.html
2, 3. https://www.webmd.com/skin-problems-and-treatments/psoriasis/understanding-psoriasis-basics#1
4. https://www.medicalnewstoday.com/articles/324185.php
5. https://www.medicalnewstoday.com/articles/322302.php

12 août 2019

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Advertisements

Contribuez à la conservation de plages et océans propres

frank-mckenna-OD9EOzfSOh0-unsplash

Fournissant 97 % de l’habitat viable sur Terre, les océans en pleine santé sont le système de survie de notre planète.Pour que nos océans et la faune marine restent durables, nos plages doivent rester propres.

Les plages abritent de nombreuses espèces qui dépendent de la terre et de la mer pour survivre. Même les espèces marines vivant exclusivement dans l’eau sont touchées par la pollution des plages lorsque les marées attirent les déchets accumulés sur celles-ci. En plus des déchets plastiques et papiers, les déchets chimiques et humains sur les plages se déversent aussi dans la mer.

La pollution plastique impacte quasiment tous les organismes vivants qui se nourrissent dans les océans de notre planète.1 (https://nikkensv.wordpress.com/2018/04/09/tank-om-angaende-plast). Aujourd’hui, les organes internes de nombreux animaux marins retrouvés morts sont souvent remplis de grandes quantités de débris en plastique.

Chaque personne qui se rend sur une plage, où que ce soit dans le monde, peut contribuer à la conservation de plages et océans propres. Chacun d’entre nous peut s’engager à faire la différence et à éduquer ses enfants afin qu’ils adoptent des comportements écologiques dès le plus jeune âge. Si vous n’avez pas encore commencé, profitez de cet été pour entrer en action :

  1. « Take 3 for the Sea » est une organisation qui préconise de ramasser trois déchets avant de quitter une plage ou tout bord fluvial. C’est ainsi que vous ferez la différence. Ce programme a maintenant des antennes dans 129 pays et 300 000 personnes sont sensibilisées pour contribuer à faire de la pollution plastique une chose du passé.2
  2. Ne buvez pas d’eau en bouteille. (https://nikkensv.wordpress.com/2019/06/03/hall-dig-hydrerad-pa-det-smarta-sattetPlus d’un million de bouteilles en plastique sont vendues chaque minute dans le monde. 3 Leur production exige une grande quantité d’eau et d’énergie et elles finissent par engorger les décharges.
  3. Remplacez vos bouteilles plastiques par des solutions réutilisables. Les bouteilles d’eau réutilisables sont disponibles à la vente un peu partout, mais la bouteille d’eau PiMag®et son système de filtre avec nanotechnologie ne sont disponibles que chez Nikken. À la maison, faites la différence en buvant l’eau filtrée de la fontaine à eau PiMag Waterfall® : un bon geste pour le bien-être actif qui diminue également votre empreinte carbone personnelle.
  4. Utilisez des cabas et des récipients réutilisables. Évitez d’acheter des aliments et tout autre article emballés dans du plastique. Par exemple, lorsque vous achetez des aliments frais, préférez les fruits et légumes entiers à ceux qui sont prédécoupés et préconditionnés dans du plastique. Transportez vos courses avec vos propres cabas réutilisables.
  5. Diminuez votre consommation de produits chimiques autant que possible. Les pesticides, les engrais et les désherbants sont nocifs pour nos océans. Plus vous vivez près de la mer, plus il est probable que ces produits chimiques s’y déverseront. Environ 245 000 km carrés (la taille du Royaume-Uni) sont considérés comme des « zones mortes » où les poisons chimiques présents dans l’écosystème empêchent la survie de la faune marine.
  6. Choisissez des crèmes solaires minérales ou sans nanoparticules d’oxyde de zinc comme ingrédient actif principal. Souvent présents dans les crèmes solaires populaires, l’oxybenzone et l’octinoxate sont des produits chimiques parmi d’autres nocifs pour l’environnement. Lorsque ces produits se détachent de votre corps pour se répandre dans l’océan, ils peuvent endommager l’ADN des coraux. Les crèmes solaires qui ne contiennent pas ces produits chimiques nocifs sont appelées « reef-safe » en anglais, ce qui signifie « non nocif pour le récif corallien ».4
  7. Attention à ce que vous jetez dans les toilettes. Des médicaments ont été détectés dans les eaux souterraines et la faune marine. À Londres en 2017, 4 500 lingettes ont notamment été retrouvées dans une section de 154 mètres carrés de la Tamise, l’exemple même de l’objet non dégradable pendant le processus d’évacuation.5

Partagez vos connaissances sur les habitudes écologiques avec vos amis et votre famille. Plus les personnes engagées à faire une différence seront nombreuses, plus les chances de conserver des plages et océans plein de vie augmenteront.

 

https://www.onegreenplanet.org/animalsandnature/marine-animals-are-dying-because-of-our-plastic-trash/

https://www.take3.org/?gclid=CjwKCAjwg-DpBRBbEiwAEV1_-F4JC9qmJy35k0TPp6tB0pi5o-jQFIESz_NNK61DuzePtQM2QoFj_xoCpJsQAvD_BwE

https://www.take3.org/the-plastic-facts/

https://oceanconservancy.org/blog/2019/05/25/4-ways-help-protect-ocean- beach-summer/?ea.tracking.id=19HPXGJAXX&gclid=CjwKCAjwg- DpBRBbEiwAEV1_-NIxzfGU-rDeqiEyBfzBtl-AOOB3v8vGZ9Ekzb0xAswuQwI2d1A- vBoCL9EQAvD_BwE

http://mentalfloss.com/article/546495/things-you-can-do-help-keep-oceans-clean

31 juillet 2019

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Des aliments sains pour atténuer votre empreinte carbone…

Blog banner

Nous sommes presque tous conscients des avantages liés au passage à l’agriculture biologique et aux pratiques écologiques. Bien que toutes deux bénéfiques à la quête du bien-être actif et pour la Terre, ces deux attitudes sont pourtant différentes. La consommation bio est axée sur la santé, tandis que l’écologie demande des pratiques durables qui ont un impact sur les facteurs économiques, sociaux et écologiques pour protéger la planète et ses ressources. En d’autres termes, les aliments durables sont presque toujours biologiques, mais tous les aliments biologiques ne sont pas durables.

En choisissant des aliments durables, vous réduisez votre empreinte carbone, c’est-à-dire « la quantité de gaz à effet de serre produite pour soutenir directement et indirectement les activités humaines, généralement exprimée en tonnes équivalentes de dioxyde de carbone. »La Food and Agriculture Organization (FDA) des États-Unis explique qu’en passant à une agriculture biologique, les agriculteurs peuvent réduire jusqu’à 66 % de leurs émissions de dioxyde de carbone.2 Les grandes entreprises agricoles affirment que certains produits issus de l’agriculture biologique consomment dans l’ensemble plus d’énergie et utilisent davantage les sols. Cet écart fait état de la différence la plus flagrante entre les aliments qui sont juste biologiques et ceux qui sont réellement durables.

Moins les aliments sont traités, plus ils sont durables. Lorsque vous mangez un fruit ou un légume bio cru, vous éliminez l’empreinte carbone de l’énergie produite par le gaz ou l’électricité pendant la cuisson. En outre, certains légumes ont une empreinte carbone aussi élevée que celle de la viande, car ils sont cultivés dans des serres qui utilisent beaucoup de lumière et de chaleur.

Voici quelques mesures pour vous aider à réduire votre empreinte carbone avec ce que vous mangez:

1. Mangez des aliments bios produits localement.

2. Réduisez votre consommation de viande rouge et de produits laitiers issus d’animaux qui n’ont pas été nourris avec de l’herbe. Cette recommandation est non seulement bonne pour l’environnement mais aussi pour votre cœur.

3. Renseignez-vous pour savoir quels sont les meilleurs fruits et légumes du point de vue des émissions carbone. La culture des lentilles ne requiert que peu d’eau, par exemple. Elles nettoient et fortifient les sols, facilitant ainsi la culture d’autres récoltes. Les haricots de manière générale (y compris les haricots blancs, noirs, pintos, etc.) ont une faible empreinte carbone et aquatique. Ces légumineuses présentent également des valeurs nutritives élevées grâce à leur teneur en protéines et en fibres. Le riz, quant à lui, est très demandeur en eau.

4. Les moules sont récoltées sur de longues cordes suspendues dans les océans et elles mangent la nourriture naturellement présente dans l’eau pendant leur croissance. Au cours de ce processus, elles filtrent et purifient l’eau, et extraient même le carbone pour construire leur coquille. Leur impact sur l’environnement reste très faible.3

 5. Achetez du poisson de saison auprès de pêcheurs locaux ou de poissonneries qui pratiquent la pêche durable.

6. Achetez vos aliments en vrac lorsque cela est possible. Moins les aliments sont emballés, plus ils sont durables. Utilisez vos propres récipients recyclables et réutilisables.

7. Mangez ce que vous achetez. Réduisez le gaspillage alimentaire en congelant les surplus et en réutilisant les restes. Apprenez le plus tôt possible à vos enfants à adopter des habitudes alimentaires saines pour eux et bénéfiques pour la planète.

Pour réduire votre empreinte carbone, le Mélange alimentaire naturel KVB® peut vous aider à faire la transition vers un régime plus riche en végétaux. Ce mélange est fabriqué avec des ingrédients issus de l’agriculture biologique et sources de protéines véganes nutritives.

1. https://timeforchange.org/what-is-a-carbon-footprint-definition
2. https://www.terrapass.com/eat-your-way-to-a-smaller-carbon-footprint
3. https://www.globalcitizen.org/en/content/environment-food-cooking-sustainability/

22 juillet 2019

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

COMMENT les prébiotiques et les probiotiques soutiennent-ils votre système digestif …

Blog banner

Au cours des dix dernières années, nous avons progressivement pris conscience que les bonnes bactéries nous aident à digérer les aliments et à conserver un système digestif sain et pleinement fonctionnel. Un intestin heureux contribue fortement à la bonne santé générale, à la fois sur le plan physique comme mental.

Les probiotiques sont des bonnes bactéries présentes naturellement dans l’intestin. Cultures vivantes, actives et fonctionnelles, elles contribuent à la stimulation du système immunitaire, à la santé gastro-intestinale et au bien-être général.1 Les bactéries probiotiques sont également présentes dans le yaourt et les aliments fermentés comme la choucroute et le kimchi. Tout ce que nous mangeons transite tous les jours par notre tube digestif, il n’est donc pas surprenant que nos régimes alimentaires aient un impact sur le microbiome de l’intestin. Les études ont démontré que même une seule journée de régime alimentaire strict à base d’aliments d’origine animale ou végétale peut modifier la composition des microorganismes de l’intestin. Mais nous retrouvons généralement notre microbiome habituel lorsque nous adoptons à nouveau un régime alimentaire normal.2

De nouvelles recherches indiquent que les probiotiques sont plus efficaces lorsqu’ils sont associés à des prébiotiques. Contrairement aux probiotiques, les prébiotiques ne sont pas présents naturellement dans l’intestin. On les retrouve plutôt dans les glucides et fibres non digestibles qui stimulent le développement des bonnes bactéries.3 Les prébiotiques sont présents dans les composants fibreux des fruits, des légumes et des graines complètes. Les bananes, les oignons, l’ail, les poireaux, les asperges, les artichauts, les graines de soja et les grains de blé complets sont quelques exemples d’aliments contenant des prébiotiques. Les prébiotiques soutiennent les bonnes bactéries naturellement présentes dans l’intestin et contribuent à leur prolifération.

Étant donné que certains prébiotiques alimentent à la fois les bonnes et les mauvaises bactéries, il semble évident d’intégrer des probiotiques adaptés au soutien des probiotiques d’origine naturelle et ceux ingérés. L’inuline,l’oligofructose (FOS) et les galacto-oligosaccharides (GOS) sont des prébiotiques reconnus qui contribuent à l’alimentation du tube digestif humain et ses millions de milliards de microbes.4

Les effets synergiques des prébiotiques avec les probiotiques ont entrainé l’apparition d’une catégorie d’éléments nommés « symbiotiques » favorisant la santé digestive et la bonne santé générale. La symbiose se produit lorsque des prébiotiques adaptés sont introduits dans les proportions exactes nécessaires pour optimiser les effets souhaités de certaines souches de probiotiques sur la santé, et ce, en stimulant la prolifération des bactéries bénéfiques pour la santé et en activant leur métabolisme.5 Consommer des aliments entiers est le meilleur moyen d’ingérer des prébiotiques et d’intégrer des probiotiques dans votre régime.

Les compléments nutritionnels peuvent également vous aider, comme KENZEN Lactoferrin 2.0® et KENZEN® Digestion Complex 4-20 de Nikken qui contiennent des prébiotiques et/ou des probiotiques. KENZEN® Super Ciaga® est un mélange organique au jus de baies d’une valeur ORAC exceptionnellement élevée pour stimuler votre système immunitaire.

Intégrez ces compléments dans votre régime quotidien pour un système digestif en bonne santé !

1. https://www.eatright.org/food/vitamins-and-supplements/nutrient-rich-foods/prebiotics-and-probiotics-creating-a-healthier-you
2. https://foodinsight.org/nutrition-101-prebiotics-probiotics-and-the-gut-microbiome/
3, 4, 5.https://www.nutraceuticalsworld.com/issues/2019-04/view_features/flora-amp-fiber-for-a-healthy-microbiome/1931

8 juillet 2019

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

L’importance de la santé osseuse…

KENZEN BDZ ROTATING BANNER - FRA2

Les os jouent de nombreux rôles dans le corps: ils fournissent une structure, protègent les organes, ancrent les muscles et stockent le calcium. Quel que soit son âge, chacun se doit d’entretenir ses os pour qu’ils soient en bonne santé.

Dès la naissance, nous construisons une masse osseuse pour atteindre une densité osseuse maximale entre 20 et 30 ans. Jusqu’à 30 ans, le corps crée un nouvel os plus rapidement qu’il ne décompose un vieil os, c’est ainsi que la masse osseuse augmente.Après cela, la perte d’os est plus importante à cause du ralentissement de la formation d’os en bonne santé.2

Des études indiquent que la prise de complément de calcium peut ne pas être suffisante pour une santé optimale des os, car l’organisme a du mal à absorber le calcium. Moins de 20% du calcium présent dans les aliments ou les compléments est absorbé par l’organisme.S’il n’est pas absorbé et utilisé, il ne peut pas faire son travail qui consiste à renforcer et construire nos os.

La santé osseuse devient plus compliquée et primordiale lorsque nous vieillissons, mais aussi parce que nous vivons plus longtemps. L’ostéoporose est une maladie mondiale. On estime qu’elle touche 200 millions de personnes dans le monde, tandis que 55 % des personnes âgées de plus de 50 ans présentent un risque accru de fracture en raison d’une faible masse osseuse.4

C’est pour cette raison que Nikken a développé le NOUVEAU KENZEN® BDZ® en utilisant les dernières avancées scientifiques dans l’entretien de la santé osseuse.

KENZEN® BDZ® est formulé pour accompagner la capacité de l’organisme à absorber et à utiliser le calcium nécessaire qui contribue à l’entretien de l’ossature normale.

La formule de KENZEN® BDZ® est composée de trois mélanges brevetés, chacun offrant des attributs exceptionnels pour la santé osseuse :

1. MenaQ7®: une forme naturelle de la vitamine K2 qui contribue à l’entretien de l’ossature normale. C’est égalementla seule vitamine K2 brevetée et cliniquement validée avec des ménaquinones à longue chaîne. « Longue chaîne » signifie qu’elles sont des dérivés naturels plutôt que synthétiques. Les dérivés naturels sont plus facilement utilisés par l’organisme et restent plus longtemps dans le corps.

2Aquamin®: un complexe unique de plantes marines, multivitaminé, riche en calcium, en magnésium et en 72 oligo-éléments réputés pour leur biodisponibilité. Les algues marines proviennent des eaux cristallines d’Islande.

3. ParActin®: également connu sous le nom botanique andrographis paniculata. ParActin® a été conçu pour aider à soutenir naturellement la réponse inflammatoire et la fonction articulaire. Une formule innovante mise au point par le Dr Juan Hancke, chercheur sur le terrain et chercheur scientifique de renommée mondiale.

KENZEN® BDZ® contient également deux ingrédients tirés de la tradition ayurvédique:

CurcuCare™ : une quantité concentrée de curcumine, un phytonutriment très étudié, présent dans le curcuma et utilisé depuis plus de 4000 ans pour favoriser un mode de vie sain. La biodisponibilité de l’extrait de curcumine est supérieure à celle du curcuma standard.

Boswellia Serrata: aussi connu sous le nom d’encens indien, il peut contribuer au maintien d’une fonction articulaire saine, de la mobilité et de la flexibilité.

Le NOUVEAU KENZEN® BDZ® (#15530) est désormais disponible à la commande – cliquez ici.

BDZ - Autoship Offer - July 2019 - FRA

1,2,4. https://www.iofbonehealth.org/osteoporosis-musculoskeletal-disorders
3. https://connect.uclahealth.org/2019/02/06/calcium-is-key-to-bone-health/

26 juin 2019

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Soutenir la santé des hommes pour un mode de vie de bien-être actif…

Mens Health Blog Banner

Les recherches indiquent que les hommes consultent des médecins moins régulièrement que les femmes et qu’il ont une probabilité plus élevée d’adopter des comportements risqués ou mauvais pour la santé. Plus vous vous engagez à faire des choix de vie sains, plus il est facile de rester en bonne santé.

Juin est le mois de la sensibilisation à la santé masculine. Découvrez quelques conseils utiles pour aider les hommes à rester en bonne santé.

1. Les contrôles de routines sont importants pour surveiller la santé cardiaque.  Selon l’organisme caritatif British Heart Foundation, les hommes sont plus enclins que les femmes à développer des maladies cardiaques à un moment de leur vie.1

2. Ne fumez pas. Évitez autant que possible l’exposition à la fumée de cigarette, à la pollution aérienne et aux produits chimiques.

3. Limitez votre consommation d’alcool. Buvez avec modération, c’est-à-dire deux boissons par jour maximum pour les hommes âgés de moins de 65 ans, et une boisson pour les hommes plus âgés. Chez les adultes sains âgés de moins de 65 ans, une consommation modérée d’alcool signifie deux boissons maximum par jour.2

4. Mangez sainement. Mangez des légumes, des fruits, des graines entières, des aliments aux fibres complètes et des sources de protéines maigres comme le poisson et le poulet élevé en plein air. Limitez votre consommation d’aliments riches en graisses saturées et en gras trans, en sodium et en sucre. Complétez votre régime quotidien. Avec du lycopène, de l’ail en poudre, des graines de tomate et de citrouille, Kasai® pour homme (#2515) de Nikken est conçu pour contribuer au bien-être masculin.

5. Faites régulièrement de l’exercice. Il est bien connu que l’exercice stimule le bien-être physique et mental. Assurez-vous d’être bien soutenu pendant votre routine sportive pour éviter de vous blesser. Portez des chaussures adaptées, et soutenez vos muscles pendant les sessions les plus intenses et par la suite. Le KenkoTherm DUK® Tape (#4065) de Nikken est composé d’une bande de coton souple. Il peut aider à obtenir une plus grande liberté de mouvement et peut être utilisé pendant les exercices ou toute la journée. Profitez de notre offre du moment : achetez 6 rubans et recevez-en un GRATUITEMENT (avec le code 88056).

La fête des Pères approche… Il n’y a pas meilleur cadeau pour un papa actif que le Nikken PowerBand® (#5216), un bracelet magnétique parfait pour faire du sport ou toute autre activité.

En juin, fêtons tous les hommes de notre vie.

1. https://blog.bhf.org.uk/cardiovascular-disease-is-it-because-im-a-man-6efd2dae5ba8
2. https://www.mayoclinic.org/healthy-lifestyle/nutrition-and-healthy-eating/in-depth/alcohol/art-20044551

10 juin 2019

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Hydratez-vous intelligemment…

Blog banner water

Nous avons tous bu de l’eau en bouteille à un moment où un autre. Ces bouteilles sont en vente partout : dans les supermarchés, les épiceries, les concerts, les cinémas, etc. Est-il possible d’imaginer un monde où l’on ne boirait pas d’eau en bouteille? En réalité, non seulement il faut l’imaginer, mais il faut surtout le mettre en pratique. La planète Terre dépend de nous.

Selon un nouveau rapport de l’Agence européenne pour l’environnement (AEE), entre 75 et 96 % des zones étudiées dans les mers européennes présenteraient des problèmes de contamination.1

La plupart des gens sont amenés à penser que l’eau en bouteille est plus saine que l’eau du robinet, cependant l’eau en bouteille n’est pas soumise au même niveau de surveillance et de réglementation imposé par l’État que l’eau du robinet. À vrai dire, les normes de pollution chimique pour l’eau en bouteille et l’eau du robinet sont quasiment identiques : une grande partie des eaux en bouteille sont juste de l’eau du robinet filtrée.

L’eau, c’est la vie. Le mode de vie de bien-être actif demande une grande consommation d’eau pour que l’organisme reste en bonne santé. Nous devons aux générations futures ainsi qu’à nous-mêmes de minimiser le gaspillage pour protéger l’environnement. Produire moins de déchets plastiques enabandonnant l’habitude de boire de l’eau en bouteille est un des points fondamentaux de cet effort.

Voici pourquoi :

  • En 2015, 1,8 million de tonne de bouteilles en PET ont été récupérées et recyclées en Europe, ce qui ne représente que 59 % des bouteilles vendues sur le marché.2
  • Avec les sacs en plastique, les bouteilles en plastique sont une des principales sources de pollution retrouvées sur les plages et les bords de mer. En Europe, chaque année, les bouteilles plastiques font partie des 10 ordures les plus ramassées sur les côtes.3
  • Une fois ajoutés l’eau nécessaire pour fabriquer les étiquettes en papier et le carburant pour le transport, il faut presque six bouteilles d’eau pour produire un litre d’eau en bouteille.4
  • De la production à l’élimination, les bouteilles en plastique contribuent à la pollution de l’air. De nombreux produits chimiques nécessaires à leur production continuent de s’épancher dans l’air et dans l’eau qu’elles contiennent.

Habituez-vous à prendre une bouteille d’eau réutilisable pendant vos déplacements et installez un filtre à eau sur votre plan de travail à la maison. Le filtrage de l’eau du robinet à la maison et de l’eau de fontaine à l’extérieur aide à éliminer les impuretés et à rendre l’eau plus sûre. Les agents pathogènes, la saleté, les produits chimiques et autres contaminants sont éliminés efficacement par des microfiltres, des ultrafiltres et des nanofiltres.5

En attendant de nouvelles innovations, nous pouvons tous contribuer au bien-être de l’environnement en buvant une eau filtrée plutôt qu’une eau en bouteille.

Nikken est chef de file dans la filtration d’eau et nous aide à nous défaire de notre habitude de l’eau en bouteille. La bouteille d’eau PiMag® et la Waterfall (fontaine) PiMag® sont équipées d’un système de filtration de pointe qui dépasse les normes NFS. Ces deux articles contiennent plusieurs systèmes de filtration qui aident à éliminer les chloramines, le chlore, les kystes, le plomb et les bactéries.

1. https://www.eea.europa.eu/signals/signals-2018-content-list/articles/close-up-2014-an-ocean
2,3. https://surfrider.eu/en/le-blog/plastic-bottles-key-figures-environmental-disaster/
4. https://www.npr.org/sections/thesalt/2013/10/28/241419373/how-much-water-actually-goes-into-making-a-bottle-of-water?ft=1&f=1007
5. https://www.livestrong.com/article/152739-water-purification-advantages-disadvanages/

3 juin 2019

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.